Bien avant le début de cette crise et remontant exactement à la crise majeure précédente, vers 2013, les licenciements augmentaient également à cette époque. Nous retrouvons ce que nous pensions à ce moment-là et cela nous semble également tout à fait valable aujourd’hui, en ces temps incertains que nous connaissons tous :

Les licenciements se multiplient dans de nombreuses entreprises du secteur industriel : petites ou grandes entreprises, sous-traitance, travail temporaire, contrats à durée déterminée ou indéterminée, les suppressions d’emplois peuvent prendre différentes formes. Une chose est sûre : nous sommes tous concernés par cette situation. Le changement ne viendra que par nos luttes, en ne comptant que sur nous-mêmes : lorsque certains nous disent que c’est la faute de « la crise », qu’il n’est pas possible de « faire autrement », qu’il faut « limiter les dégâts » ou « partir avec des indemnités plus importantes », nous pensons au contraire qu’il faut défendre l’emploi !