Accueil du site > Communiqués > Rencontre avec Montebourg le samedi 6 octobre 2012

Rencontre avec Montebourg le samedi 6 octobre 2012

lundi 8 octobre 2012, par Solidaires industrie

SUD PSA Aulnay

PDF - 90.3 ko
Rencontre avec Montebourg le samedi 6 octobre 2012
Tract

POUR QUE CHAQUE SALARIE PUISSE COMPRENDRE :

On ne va pas rajouter de la division à la division, mais il est important de comprendre ce qui s’est passé, pour cette rencontre informelle avec Montebourg.

Nous étions 2 syndicats SUD et CGT à ne pas avoir accepté cette rencontre informelle avec Montebourg, puisque comme son nom l’indique « Informelle = Non programmée et non officielle ». La Décision de ne pas se rendre à cette rencontre était prise en Assemblée Générale, en concertation avec les salariés, le jeudi 4 octobre 2012.

Le syndicat SUD était surpris de voir les représentants de la CGT Aulnay sur BFMTV, alors que la décision de ne pas se rendre à cette rencontre était prise devant l’Assemblée Générale des salariés.

Aucun syndicat, n’avait mandat pour parler des salariés d’Aulnay et surtout en leur absence, alors que nous avons décidé de faire participer les salariés d’Aulnay à toutes les rencontres.

CE QU’ILS ONT OBTENUS avec MONTEBOURG :

Un recul considérable, entre la promesse du Président de la République HOLLANDE, pour une réunion Tripartite : ETAT – PSA – SYNDICATS D’AULNAY, pilotée par MONTEBOURG (Ministre de redressement productif) et Michel SAPIN (Ministre du Travail).

MONTEBOURG leur a proposé ce samedi 6 octobre une Tripartite le 25 octobre entre ETAT – PSA – SYNDICATS CENTRAUX. Donc ce sont les délégués syndicaux Centraux qui vont négocier la fermeture d’Aulnay. Donc un recul net. Au central veut dire exclure SUD des discussions et aussi les salariés d’Aulnay.

Ils ont obtenus aussi une Tripartite ETAT – PSA – SYNDICATS D’AULNAY, le 8 novembre, avec le préfet. Mais cette fois ci, ce n’est plus les Ministres qui piloteront cette Tripartite mais le PRÉFET. Vous avez tout compris ! Il ne sortira rien de cette tripartite de 3e division.

Aulnay, le 8 octobre 2012

LETTRE DES FORD BLANQUEFORT AUX SALARIES PSA D’AULNAY :

Ci-joint la lettre de nos camarades de la CGT FORD Blanquefort, adressée aux salariés d’Aulnay, pour se rencontrer demain 9 octobre 2012 au salon de l’Automobile, et discuter de nos situations respectives, pour créer et renforcer les liens militants, et envisager ensemble la suite de nos mobilisations.

Pour gagner cette bataille, il faut lutter ensemble

Ford Blanquefort, le jeudi 4 octobre 2012

Chers camarades,

Ce samedi 29 septembre, nous sommes venus vous rendre visite à une cinquantaine depuis le Mondial de l’auto où nous venions de manifester, à 366 salariés venus de Bordeaux, sur le stand Ford (invasion, occupation du stand et déco refaite) pour la défense de nos emplois.

Nous étions venus d’abord pour soutenir les salariés de PSA dans leur bataille contre le plan de suppressions d’emplois et contre la fermeture de l’usine d’Aulnay. Nous étions venus aussi pour mettre en avant la nécessaire convergence de nos luttes, pour créer un lien entre les salariés PSA et Ford, plus largement même avec les Sanofi et les Air France, les Roto93 ...

Nous n’avons malheureusement pas pu exprimer sur la tribune ni notre solidarité ni cette perspective du « tous ensemble ». Tout cela pour des raisons de méfiance ou de sectarisme qui ne se justifient aucunement. De fait, on vient d’en faire l’expérience, nous souffrons trop des nombreuses divisions qu’il y a entre nous, que ce soit au sein du mouvement syndical ou plus globalement au sein du mouvement social. Nous aspirons fortement à sortir de cette situation qui nous paralyse. Pour cela il faut faire tomber toutes les barrières qui empêchent le « tous ensemble ».

C’est ainsi que nous retrouverons le moral, la confiance dans nos forces. Pour nous, c’est sûr, nous ne pouvons pas gagner seuls dans notre usines respectives. Nous ne sommes pas assez forts pour stopper le rouleau compresseur de la logique de rentabilité et de course aux profits.

Nous n’avons pas le choix, nous devons résister ensemble, nous devons construire une mobilisation générale et faire converger toutes nos luttes. C’est compliqué pour des tas de raisons. Mais il nous faut trouver les chemins.

C’était tout le sens de notre manifestation du 29 au Mondial de l’auto. Le « train pour la défense des emplois » parti de Bordeaux comprenait des salariés de l’usine Ford mais aussi des salariés de Lagarde (petite entreprise liquidée récemment) et d’autres entreprises, avec le soutien des UD CGT-CFTC- Solidaire-FSU, avec le soutien d’élus locaux, de partis politiques ... L’idée c’était de défendre les emplois de tous dans la région.

Avec la manifestation du 9 octobre à Paris devant le Mondial de l’auto nous avons l’occasion d’organiser une rencontre de délégations d’entreprises en lutte. Cela peut s’organiser à proximité du Mondial. On pourrait trouver un moment pour discuter de nos situations respectives, pour créer et renforcer des liens militants toutes organisations confondues, pour envisager la suite de nos mobilisations, pour concrétiser la convergence. Nous sommes disponibles pour toute initiative de ce genre.

Les « Ford » manifesteront ce 9 octobre dans les rues de Bordeaux à l’appel de notre UD mais une délégation de la CGT-Ford ira ce même jour avec vous devant le Mondial, pour soutenir les PSA et toute la filière auto/métallurgie. Une délégation qui a aussi pour mission de participer, nous l’espérons, à une éventuelle rencontre du « tous ensemble ».

Nous sommes prêts à aider pour organiser une telle initiative.

Nous espérons évidemment une réponse de votre part.

Salutations fraternelles

Les Délégués syndicaux CGT FORD Blanquefort Philippe POUTOU, Thierry et Vincent

Référents régionaux Le mouvement ouvrier et le syndicalisme
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0