Accueil du site > Communiqués > Quel est le vrai visage du Bâtiment ?

Quel est le vrai visage du Bâtiment ?

mercredi 3 octobre 2012, par Solidaires industrie

Sud-Solidaires Industrie

Ne vous fiez pas aux apparences, les coulisses du Bâtiment organisée par la Fédération Française du Bâtiment (organisation patronale du secteur) ne reflètent en aucun cas la réalité du secteur, qu’on vous présente ici comme « modèle » ou « agréable ». Ce que vivent les salarié-e-s des entreprises du BTP, qu’ils soient embauchés directement, en sous-traitance ou encore en intérim (fréquemment utilisé) concernant les salaires ou les conditions de travail ne sont pas aussi bien qu’on aimerait vous le faire croire ici !

La vitesse à laquelle se construisent les bâtiments, cela n’est pas dû simplement aux nouvelles technologies, mais bel et bien à une pression constante faite aux salariés du BTP. Il faut travailler toujours plus vite, en étant moins nombreux, sur des chantiers encore trop souvent dangereux. La fédération française du bâtiment se fout bien des conditions de travail des salariés, de la pénibilité, de la pression, des salariés sous-payés, des conditions de travail lamentables : voilà le vrai visage du bâtiment aujourd’hui ! Derrière chaque bâtiment construit, ce sont des centaines de salariés qui subissent l’arrogance des patrons et de la fédération française du bâtiment. Pendant que certaines entreprises du secteur s’enrichissent considérablement sur le dos des salarié-e-s, on nous fait croire qu’il y aurait un problème de « coût du travail », et qu’il faudrait aller vers une plus grande compétitivité. Le vrai problème ce sont surtout les dividendes versés aux actionnaires ou le lancement d’appels d’offre par les collectivités sans se soucier du « social », mais juste du résultat final.

Les salariés sont en droit d’avoir de meilleures conditions de travail , que ce soit pour les longs déplacements qui devraient être prévus à l’avance et notifier par écrit avec indemnisation, le paiement du temps de trajet comme temps de travail effectif du dépôt au chantier ou de chantier à chantier, l’instauration d’une zone limite géographique, la fin du travail de nuit, la réduction du temps de travail, l’embauche des CDD et des intérim en CDI, l’augmentation des salaires, davantage de moyens quant à la sécurité et aux droits des salarié-e-s contre les licenciements...comme le droit de véto des CE et la généralisation des CE pour les salarié-e-s des très petites entreprises, qui seront appelés à voter cette année ! Le respect du code du travail et des conventions collectives, qui sont trop souvent bafouées dans notre secteur, doivent redevenir la normalité !

C’est parce que nous considérons que la construction est un pan important et essentiel dans nos sociétés et des choix que nous y faisons, tant sur le travail en lui même que sur la finalité de ce que nous construisons, qu’il nous semblait essentiel de rappeler que les coulisses du bâtiment ne sont qu’une opération de communication : Sud-Solidaires Industrie, et ses sections du BTP dénoncent ce camouflage et rappellent aux visiteurs/ses les dessous du BTP, et du quotidien des salarié-e-s.

Solidarité avec les salarié-e-s du BTP !

PDF - 326 ko
Quel est le vrai visage du Bâtiment ?
Référents régionaux Le mouvement ouvrier et le syndicalisme
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0