Accueil du site > Communiqués > Les représentants syndicaux SUD du secteur Industrie de l’union syndicale (...)

Les représentants syndicaux SUD du secteur Industrie de l’union syndicale SOLIDAIRES Saône et Loire se sont réunis à CHALON SUR SAONE le mercredi 17 mars 2010.

jeudi 18 mars 2010, par Solidaires industrie

Les représentants syndicaux des entreprises présentes – AREVA T&D – DAUNAT – FPT IVECO – MICHELIN ont échangé sur les actions en cours dans leur secteur et notamment sur les négociations annuelles obligatoires sur les salaires ‘’les NAO‘’ passées ou en cours qui ne sont pas à la hauteur des espérances des salariés–es eu égard aux bénéfices réalisés par leurs entreprises. Ils rappellent que la crise n’est qu’un prétexte bien pratique de ces entreprises pour justifier la non possibilité d’augmentation des salaires. Lorsque les salariés soutenus par leurs syndicats ont la volonté de se mobiliser comme le prouve les récents conflits dans le département sur les salaires et l’emploi, les employeurs finissent par céder face à leur détermination et à leurs revendications légitimes.

JPEG - 181.4 ko
Solidaires industrie 17/03/10

Ils ont enregistré et soutiennent la nomination d’un nouveau Représentant de Section Syndicale SUD selon la loi du 20 août 2008 dans l’entreprise INDUSTEEL LE CREUSOT.

Les représentants de SUD FPT IVECO BOURBON LANCY ont rappelé que les mesures de chômage partiel affectent toujours leur entreprise, se soldent par des pertes de salaires de 300€ en moyenne et se traduisent par de gros problèmes dans les budgets des ménages pour les salariés –es .

Pour ceux d’AREVA T&D, c’est la vente au consortium ALSTOM – SCHNEIDER ELECTRIC qui crée un climat d’incertitude chez les salariés –es sur la pérennité de l’établissement de MACON qui sera rattaché à SCHNEIDER ELECTRIC.

Chez MICHELIN BLANZY les 477 suppressions d’emplois sont toujours bien présentes dans les esprits. Le plan social arrive à son terme aujourd’hui. Les conséquences sur les salariés –es sont énormes : pression pour augmenter la productivité alors que les salariés –es sont en formation d’adaptation à leur nouveau poste suite à la fermeture de l’atelier de fabrication de pneus tourisme. Le bilan est malheureusement tragique et les représentants SUD déplorent la mort d’un salarié ainsi que deux accident grave du travail depuis le début 2010. MICHELIN doit rendre des comptes et prendre immédiatement les mesures nécessaires pour arrêter cette situation.

Chez DAUNAT Bourgogne ( agro - alimentaire) les NAO démarrent le 26 mars avec beaucoup de revendications. L’activité de l’entreprise se porte bien, les salariés –es réclament leur dû ! Dans un contexte de fortes dégradations des conditions de travail tant physiques que psychologiques, les représentants syndicaux SUD DAUNAT dénoncent les pratiques managériales néfastes sur la vie quotidienne des salariés –es.

Les représentants syndicaux présents constatent unanimement la dégradation généralisée des conditions de travail, la non prise en compte de leurs revendications légitimes en matière d’augmentation des salaires et de lutte contre les suppressions d’emplois sur l’ensemble des bassins du département.

Les représentants syndicaux regrettent que la Direction Départementale du Travail (DDTEFP) n’ait procédé qu’à un renouvellement partiel des conseillers du salarié en ignorant délibérément l’union syndicale SOLIDAIRES, contrairement aux autres départements bourguignons. Les représentants syndicaux SUD SOLIDAIRES montent des dossiers en défense prud’homale, agissent au quotidien dans les entreprises où ils sont présents. Les salariés –es de ce département ont le droit de pouvoir recourir aux syndicats de leur choix pour les assister lorsqu’ils reçoivent une lettre de licenciement ! N’est ce pas alors contradictoire avec la loi du 20 août 2008 sur la représentativité syndicale qui permet à des syndicats dits non représentatifs de désigner des représentants syndicaux et de participer au 1er tour des élections professionnelles sous certaines conditions partout dans les entreprises, et d’un autre de continuer à nous ignorer. Les représentants syndicaux n’en resteront pas là sur ce dossier et agirons pour faire valoir leurs droits à exister ! Frilosité, Peur ou Discrimination ? 

23 mars 2010 – les représentants présents considèrent que l’enjeu de la défense de notre système de retraites est un point crucial pour l’ensemble des salariés –es de tous les secteurs professionnels.

SUD SOLIDAIRES 71 appelle tous les salariés –es , chômeurs, précaires, retraités –es à participer massivement aux grèves et manifestations du 23 mars prochain sur la base de la plate-forme intersyndicale nationale et départementale.

Tous dans la rue le 23 et continuons ! Ceux sont bien ceux qui luttent qui ont raison !

Les représentants SUD SOLIDAIRES 71 dans l’Industrie

Chalon / Saône le 17/03/2010

PDF - 102 ko
réunion des représentants syndicaux SUD du secteur Industrie de l’union syndicale Solidaires Saône et Loire
Référents régionaux Le mouvement ouvrier et le syndicalisme
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0