Accueil du site > Communiqués > La bonne gestion de M. BAFFY ?

La bonne gestion de M. BAFFY ?

lundi 26 novembre 2012, par Solidaires industrie

Normalement, l’intérêt d’un dirigeant d’une entreprise, c’est de développer l’activité de sa société au bénéfice notamment de ses actionnaires. A tout le moins pérenniser sa rentabilité, et ce en toute transparence. Mais pour Christian BAFFY, le capital doit être investi également contre les salarié-es, ceux qui sont pourtant à l’origine de ses revenus. Surtout contre ceux en désaccord avec des méthodes et pratiques pour le moins éloignées du Code du travail.

Depuis plus d’un an, entre les actions judiciaires qui vont jusqu’à la cassation, le recrutement d’avocats et d’huissiers de justice dans le seul but de virer SUD, sans compter très certainement le dépôt de cautions pour des plaintes en diffamation contre Fabien BAUDUIN, notre délégué syndical SUD directement auprès du Procureur de la République, la facture en pure perte commence à être particulièrement salée. Un tel « investissement » ne peut être motivé que par un seul but : empêcher à tout prix que la vérité sorte, que l’examen des comptes par un expert comptable indépendant puisse avoir lieu, que la situation sociale désastreuse dans la société de cet ex baron du MEDEF soit exposée au grand jour médiatique !

Quel discernement ! Quelle prévoyance ! On ne saurait autrement signer ses aveux. Et quelle lecture erronée de la législation : et non Monsieur BAFFY, la mise à pied conservatoire (injustifiée et une action en justice sera intentée pour obtenir réparation) ne suspend pas les mandats syndicaux ! Nous ne saurions trop vous conseiller de changer de conseillers en stratégie, ceux ci vous coûtent certainement très chers mais sont décidément très mauvais. Résultat : le comité d’entreprise pour l’examen des comptes et la participation des salariés aura bien lieu le 30 novembre et nous serons tous présents pour en connaître le verdict. Avouez qu’on aura déjà fait plus discret. Et quand l’inspection du travail qui ne peut, devant le vide du dossier, que refuser l’autorisation de licencier Fabien BAUDUIN rendra son verdict, nous serons également présents pour assister à sa réintégration légitime !

Le 30 novembre à 15 heures, nous invitons donc tous les camarades ulcérés par l’injustice patronale de venir soutenir SUD et le camarade Fabien BAUDUIN dans son combat légitime pour une société BAFFY respectueuse des droits des salarié-es. Venir militer pour un monde du travail plus juste et débarassé de l’arbitraire patronnal. Nous donnerons à cette occasion une conférence de presse afin de faire un point d’ensemble de la situation, évoquer les résultats du comité d’entreprise et la stratégie future. Soyez bien convaincus que nous ne lâcherons rien !

Dijon, le 26 novembre 2012

PDF - 132.2 ko
Communiqué commun Solidaires 21 / SUD Industrie 21 / Solidaires Industrie
Référents régionaux Le mouvement ouvrier et le syndicalisme
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0