Accueil du site > Communiqués > Contre les licenciements effectués chez Général Motors à São José dos Campos et (...)

Contre les licenciements effectués chez Général Motors à São José dos Campos et partout dans le monde !

dimanche 12 janvier 2014, par Solidaires industrie

Après avoir bénéficié de 3 milliards de réais [1] de cadeaux fiscaux du gouvernement brésilien, après une année 2013 où les commandes ont augmenté, les patrons de Général Motors licencient 1053 travailleurs-ses de l’usine de São José dos Campos au Brésil.

Ces 1053 travailleurs-ses sont licencié-es parce que les patrons et les actionnaires de Général Motors veulent augmenter, toujours plus les marges de bénéfices et engraisser, encore et encore, les actionnaires.

Une fois de plus, le gouvernement, les politicien-nes et le patronat organisent le chômage, l’exploitation des salarié-es, la misère pour des millions de personnes, la destruction des droits sociaux et économiques.

 C’est à cela que nous sommes confronté-es partout dans le monde.

 C’est cela que nous combattons, partout dans le monde.

Nous soutenons pleinement la lutte des travailleurs-ses et le Sindicato dos Metalúrgicos de São José dos Campos – CSP Conlutas qui revendique :
- Suspension immédiate des licenciements !
- Investissement sur site des 2,5 milliards de réais que la direction de GM avait promis.
- Engagement du gouvernement sur l’interdiction des licenciements.

L’Union syndicale Solidaires réaffirme sa solidarité et son soutien à la lutte des travailleurs-euses de l’usine de Général Motors à São José dos Campos. Leur combat est le nôtre.

Pour l’Union syndicale Solidaires :

Julien Gonthier (Solidaires industrie)

Nara Cladera (commission internationale)

10 janvier 2014

Notes

[1] Environ 1 milliard d’€

Référents régionaux Le mouvement ouvrier et le syndicalisme
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0