Accueil du site > Communiqués > BAFFY. Toutes et tous pour Fabien ! Stop à la répression syndicale (...)

BAFFY. Toutes et tous pour Fabien ! Stop à la répression syndicale !

mercredi 7 novembre 2012, par Solidaires industrie

Solidaires 21 / SUD Industrie 21

Cela fait plus d’un an que la bataille fait rage entre Christian BAFFY, l’ex-président de la fédération du bâtiment du Medef, PDG de société de BTP SAS BAFFY et SUD Industrie 21.

Plus d’un an que le véritable syndicalisme est entré dans ce haut lieu de l’arbitraire patronal et y a obtenu des résultats sans précédent au bénéfice des salarié-es. Mais aussi un an que la répression anti SUD n’a jamais cessé et ce par tous les moyens : recours judiciaire contre l’existence du syndicat, contre la possibilité de se présenter aux élections, contre les propos tenus par ses membres, déplacement des membres du syndicat pour les éloigner, diffamation, toutes pressions et manœuvres plus ou moins avouables pour empêcher l’exercice nor- mal du droit syndical, le respect du droit du travail dans la société sans compter les intimidations contre les électeurs de SUD....

Et maintenant voyant sa stratégie systématiquement vouée à l’échec et son harcèlement judiciaire commencer à lui coûter cher, la direction a décidé de s’attaquer une fois pour toutes au cœur selon elle du problème, à savoir l’animateur principal de SUD Industrie, Fabien BAUDUIN, par ailleurs élu DP et CE et enfin membre du CHSCT. En tentant de le licencier directement et si possible pour faute grave assortie d’une mise à pied conservatoire ! Car l’homme est dangereux. Non pas pour les salarié-es, mais pour ses convictions intransigeantes incompatibles avec l’arbitraire patronal et donc pour Christian BAFFY lui même. Car cette nouvelle tentative n’intervient évidemment pas par hasard, mais au moment ou SUD veut faire inscrire à l’ordre du jour de la prochaine réunion du comité d’entreprise l’examen des comptes de l’entreprise par un expert comptable pour certifier que la participation aux bénéfices des salarié-es n’est pas entachée d’irrégularité. Une première chez BAFFY que son dirigeant craint sans doute par dessus tout, comme d’ailleurs le droit d’expression des salarié-es dans l’entreprise que SUD veut également introduire. Sincérité des comptes et démocratie, voilà sans doute des mots craints par un dirigeant par ailleurs engagé dans un vaste plan de licenciement des personnels de sa société...

L’entretien préalable au licenciement de Fabien est donc fixé le 8 novembre à 8 heures chez BAFFY. Les motifs avancés sont pour la plupart évidemment totalement farfelus. Nous serons donc tous là au rendez vous fixé par la direction en soutien à Fabien et organiserons à cette occasion un rassemblement et une conférence de presse.

Venez nombreux en soutien contre l’injustice faite à Fabien et aux salarié-es de BAFFY pour lesquels ce dernier se bat, contre l’arbitraire patronal, pour le droit syndical, le code du travail, la justice et le progrès social. Sachant que ce n’est que le début de notre résistance et tant que cette nouvelle ignominie ne sera pas levée, nous serons là à agir et ne lâcherons rien !

Dijon le 5 novembre 2012

PDF - 116 ko
communiquebaffy.pdf
Référents régionaux Le mouvement ouvrier et le syndicalisme
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0