Accueil du site > Communiqués > 9 octobre 2012 : défendons une autre Industrie !

9 octobre 2012 : défendons une autre Industrie !

mardi 2 octobre 2012, par Solidaires industrie

LʼUnion Solidaires Industrie sʼest associée à lʼappel pour la journée du 9 octobre 2012, initialement lancé par la Cgt. Si cette mobilisation est placée sous le signe de la « défense de lʼindustrie et de lʼemploi », nous pensons quant à nous quʼelle doit revendiquer une autre « industrie », que ce soit sur lʼemploi, les activités, les salaires, les conditions de travail ou encore de nouveaux droits à conquérir.

Les licenciements collectifs et les fermetures dʼusines continuent, la précarité sʼétend - intérim, sous-traitance, CDD, bas salaires - et, pendant ce temps, le patronat sʼenrichit sur notre dos à coups de milliards dʼeuros. Les 5 millions de chômeurs/ses, pour une très grande majorité dʼentre eux/elles, sont encore plus en difficulté et paient « la crise » au prix fort.

JPEG - 25.9 ko

Lʼobsession du patronat pour la « compétitivité » et « la baisse du coût du travail » représente un danger majeur quʼil nous faut combattre ici et maintenant, tant les conséquences sur lʼemploi risquent dʼêtre désastreuses, dans un contexte déjà bien difficile pour nous toutes et tous.

Pointer le rôle des organisations patronales ne suffit pas : le gouvernement a aussi sa part de responsabilité. Sʼil ne faut rien attendre de Montebourg et consorts, il ne faut pour autant rien lâcher et obliger le gouvernement à écouter nos revendications. Construire le rapport de force pour obtenir le fameux changement tant promis, cela passera avant tout par nos luttes, en ne comptant que sur nous-mêmes.

Il est possible de renverser la tendance, dʼobtenir des droits nouveaux comme le droit de veto pour les comités dʼentreprises contre les licenciements collectifs, dʼaugmenter réellement les salaires en partageant les richesses, de réduire le temps de travail pour permettre lʼembauche de nouvelles personnes et de faire ainsi baisser le chômage et la précarité.

Les solutions existent, les alternatives aussi. La participation de Solidaires industrie aux manifestations de Paris, Bordeaux, Lyon, etc. le 9 octobre, et lʼappel à la grève des différents syndicats locaux permettront de construire une étape importante pour un mouvement plus large et interprofessionnel si possible.

Dans lʼunité syndicale, mobilisons-nous massivement

Grèves et manifestations !

Référents régionaux Le mouvement ouvrier et le syndicalisme
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0